La conjugaison du passé simple
UN TEMPS DU PASSÉ : LE PASSÉ SIMPLE

TEXTE 1

Il y a longtemps de cela, vivait un petit garçon nommé Jack. Il habitait une maison au milieu des champs, avec son oncle, sa tante et un gros chien. Les parents de Jack étaient morts, et son oncle et sa tante ne se montraient pas vraiment gentils avec lui.
Au lieu de le laisser sortir seul avec le chien, ils l'emmenaient faire de charmantes et longues promenades à travers champs, et Jack n'aimait pas du tout cela.
Un jour, Jack alla jouer au grenier et y trouva un grand livre vert caché sous un vieux sac dans un coin.
Il ramassa le grand livre vert et se mit à le lire. Il espérait que c'était un livre de contes mais c'était beaucoup mieux. Le livre était rempli de formules magiques. Jack cacha le grand livre vert sous sa chemise et il sortit de la maison pour le lire. Il s'assit sur l'herbe et se transforma en vieil homme pour ne pas être reconnu.


D'après Robert Grave, Le grand livre vert, Gallimard.



Ce texte est le début d'une histoire.
CHERCHE

  • Dans ce texte, qu'est-ce qui te montre que l'histoire s'est passée autrefois ?
  • Souligne les verbes conjugués. Tu reconnais les verbes à l'imparfait.
  • Il y a des verbes qui ne sont pas à l'imparfait, lesquels ?
    Ces verbes sont conjugués au passé simple.
Voir le corrigé
LA CONJUGAISON DU PASSÉ SIMPLE



Ce tableau donne la conjugaison de passé simple de quelques verbes à la troisième personne du singulier et du pluriel.
  • Observe les terminaisons de ces verbes. Que remarques-tu ?
Voir le corrigé
LE PASSÉ SIMPLE ET L'IMPARFAIT


TEXTE 2

Quant à M.Wonka, il semblait encore plus vif et plus agité que d'habitude. On voyait bien que c'était sa salle préférée. Il sautillait au milieu des casseroles et des machines comme un enfant parmi ses cadeaux de Noël, ne sachant par où commencer. il souleva le couvercle d'une grande marmite et renifla; puis il trempa un doigt dans une barrique pour goûter une masse jaune et visqueuse; puis il alla à grands pas vers des machines et tourna à gauche et à droite une demi-douzaine de boutons [...]. Puis il courut vers une autre machine petite et brillante, et qui émettait d'inlassables "Phut-phut-phut-phut", il en tombait une grosse bille verte. Du moins, cela ressemblait à des billes.

Roald Dahl, Charlie et la chocolaterie, trad.M-R Farré, Gallimard.



CHERCHE

  • À quels temps sont conjugués les verbes de ce texte ?

  • une autre machine petite et brillante, et qui émettait d'inlassables "Phut-phut-phut-phut" : est-il possible de savoir depuis quand la machine faisait ce bruit et jusqu'à quand elle va continuer à le faire ?
    Le fait n'est pas limité dans le temps.

  • il trempa un doigt dans la barrique...
    Est-il possible de savoir quand M.Wonka commence à tremper le doigt dans une barrique et quand il s'arrête de le tremper ?
    Le fait dont il est question est limité dans le temps, il y a un début et une fin.

    Relis le texte et dis pour chaque verbe s'il est limité dans le temps.
Voir le corrigé
AS-TU BIEN COMPRIS ?
Complète le tableau :


Télécharger la leçon